Un duo étonnant qui flirte avec le blues au Cabaret des mots le samedi 3 novembre

Cécile Even se dit diseuse, Pol Jézéquel est guitariste au pluriel 

 

                 Ils seront  au Cabaret des mots  à 19 H 30

                     lors du  Salon du livre et des arts croisés

                                     Le Faouët

Au départ il y a le désir de dire puis vient un motif électrique, un certain rythme. Une résonance particulière, fait écho aux voix intérieures de l’entre deux mondes. Les textes sont mis en musique comme à la proue d’un bateau.

On parle autant de colère que d’émerveillement. Il y a des couleurs et de l’insensé. On tourne des boutons, des volumes, des retards et des durées. On joue une musique de ritournelles située au carrefour du blues. Improvisée aux entournures. C’est inquiétant. Où la musique joue de l’âme et les paroles aussi.

Cécile Even diseuse          Pol Jézéquel guitares  
crédit photo@Janol Apin