ITINERAIRE A SETUBAL de Pierre Mironer

Voici deux extraits de ce poème inédit :

 

- - - - - - - - - - - - -

Baldaquins du Portugal

cognassiers - chemins de poussière

et de figues tombées avant terme

Portugal de la modestie de la cigale,

petit pays avec un tremblement de béret

de terre ancien au coin de la bouche

- - - - - - - - - - - - - - - -

En V ou en petits groupes
asymétriques

 

les frégates regagnent les bancs
de sable

 

C’est l’heure,  - à l’estuaire
du Douro

 

pour y passer une longue nuit,
je suppose

 

traversant le ciel bleu ciel du
soir à flammèches roses

                                                                                   SEULEMENT